Le système de partage de vélos à vélo gratuit arrive à Cattolica

Le service innovant de bicyclettes publiques basé sur le système flottant arrive également à Cattolica, ce qui signifie que l’utilisateur est libre de garer sa bicyclette n’importe où en ville, à condition que cela ne crée pas un obstacle à la fluidité du trafic. la circulation et les citoyens se déplaçant à pied. Le service est géré par la société de partage de vélos intelligente oBike. À partir d’aujourd’hui, les vélos de service sont disponibles à divers endroits de la ville, à la fois dans le centre-ville et dans les zones de ceinture, et notamment sur la Piazza I Maggio, la Piazza Stazione, le quartier de Porto, la Piazza Mercato, la Piazza Nazioni (Zona Le Vele) et Piazza Mercato. Nous commençons par les vélos 100 qui pourraient augmenter selon la demande des utilisateurs.

Le système de location et de partage de vélos basé sur la libre circulation est très simple. L'utilisateur peut télécharger l'application "o-bike" gratuitement sur son propre smartphone. Pour utiliser le véhicule, l'utilisateur peut déverrouiller l'alarme antivol incluse à l'aide du code QR fourni par l'application elle-même.

Le maire Mariano Gennari, le conseiller pour l'urbanisme Fausto Battistel, le conseiller municipal Marco Boresta et le président de l'Association des hôteliers Massimo Cavalieri, qui a eu le plaisir de commencer les motos.

"C’est un service - explique la conseillère Battistel - qui va dans la perspective de promouvoir le plan urbain de la mobilité durable (Pums). Ajoutons une nouvelle pièce à ce projet, présentée aux citoyens à la fin de 2016 au Teatro Snaporaz. Par conséquent, Cattolica souligne la soi-disant mobilité douce et les avantages découlant de la réduction de la pollution pour la promotion de l'activité physique quotidienne favorisant le bien-être personnel. Grâce à la facilité d'utilisation, nous sommes convaincus que l'usage des bicyclettes publiques par les touristes et les citoyens peut augmenter, ce qui profite à l'ensemble de la communauté ".

"C'est une opportunité supplémentaire pour nos citoyens - ajoute le maire Gennari - qui nous met sur le réseau avec une technologie déjà présente sur le territoire national. Cette innovation permettra aux citoyens ou aux touristes, via une simple application sur leur téléphone mobile, de bénéficier du service non seulement à Cattolica, mais également dans l’ensemble de la Riviera et dans les grandes villes d’Italie, telles que Rome ou Turin ".

Qu'est-ce que oBike?

oBike est une plate-forme de partage de vélos à flux libre, qui favorise un mode de transport plus durable, sain et convivial. Fondée à Singapour en janvier 2017, oBike a été la première entreprise de partage de vélos intelligente en Asie du Sud-Est et a pour objectif de devenir la société de prochaine génération spécialisée dans les transports de premier et dernier kilomètre. En un peu plus d'un an, oBike est présent dans plus de 50, dans une trentaine de pays, grâce aux investissements réalisés dans les véhicules, la technologie et les normes d'exploitation. La mission d'OBike est de rendre les transports écologiques abordables, disponibles et accessibles à tous. Où qu'ils soient.

Après Turin et Rome, oBike a choisi la Riviera romagnole comme nouvelle zone à exploiter: raisonner pour la première fois en termes de superficie, étant donné que les vélos seront positionnés dans toutes les stations balnéaires situées entre Ravenne et Cattolica, juste en vue de l'été .

Pour "débarquer" sur la Riviera, la société basée à Singapour s'est appuyée sur deux entreprises locales qui s'occupent de la mobilité cycliste depuis des années:

- Centroinbici de Fulvio Tura, de Ravenne (pionnier dans la conception et l’insertion de systèmes de partage de vélos en Romagne, pendant près de vingt ans), qui sera responsable du contrôle, de l’entretien et du repositionnement des vélos;

- la coopérative Etabeta à Cervia, qui s'occupe de projets liés au tourisme et à l'environnement et qui a développé ces dernières années le thème de l'intermodalité côtière pour le compte de la région Émilie-Romagne (dans le cadre des projets européens Intermodal et 4Pillars) et pour Apt Servizi, qui suit les aspects relationnels et promotionnels.

L’utilisation du service coûtera des centimes 50 toutes les minutes 30, mais elles sont également attendues. abonnements pour les heures 24 (€ 2,50), les jours 3 (€ 5,00), les jours 30 (€ 7,99) et les jours 90 (€ 14,99). Toutes les transactions seront possibles par carte de crédit et PayPal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *